Les députés ont adopté le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement

Personnes âgées

Le vote de l’Assemblée nationale, intervenu le 16 septembre, est un pas supplémentaire vers l’adoption définitive du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement.

L’Assemblée nationale a adopté en 2e lecture, mercredi 16 septembre, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. Le texte avait été voté en première lecture à l’Assemblée  nationale en septembre 2014, puis au Sénat en mars 2015. Le vote des députés, ce mercredi, constitue « une nouvelle avancée vers  une adoption définitive, prévue avant la fin de l’année 2015, et une mise en application au 1er janvier 2016 », se félicite le gouvernement. Pour cela, le Sénat doit à son tour examiner le projet de loi en 2e lecture.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes  âgées et de l’Autonomie, portent ce projet, « qui concerne tous les Français ». Pour le gouvernement, il s’agit de « répondre à une demande forte des Français d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population sur la vie sociale et les politiques publiques dans leur ensemble », alors qu’en 2060, un tiers des Français aura plus de 60 ans et que les plus de 85 ans seront près de 5 millions, contre 1,4 million aujourd’hui.

Ce projet de loi d’orientation et de programmation aborde, dans un cadre pluriannuel, « tous les aspects liés à la nécessaire adaptation de la société au vieillissement ». Il s’attache aussi à renforcer le soutien aux aidants et l’accompagnement en cas de perte d’autonomie. Le texte repose sur trois piliers : anticipation de la perte d’autonomie ; adaptation de la société ; accompagnement des personnes en perte d’autonomie.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum