PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Virginie HALDRIC

Directrice générale des services de la communauté d’agglomération d’Annemasse

Virginie Haldric, directrice générale des services d'Annemasse

à propos de

Prénom : Virginie

Nom : HALDRIC

Fonctions : Directrice Générale des Services


Organisme : Annemasse Agglo

« Faire aboutir, dans le respect de la loi et des objectifs définis, les projets qui m’ont été confiés a été ma ligne de conduite professionnelle ; permettre à mes collaborateurs de s’épanouir professionnellement a été un choix plus personnel. »

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Virginie Haldric : Je suis Directrice générale des services de la communauté d’agglomération d’Annemasse.

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Virginie Haldric : Après deux DESS (Administration générale et droit des contrats publics), j’ai été chef de cabinet puis DGS de Maxéville. J’ai ensuite occupé divers postes plus particulièrement dans les domaine du développement urbain, du développement économique et du patrimoine avant de devenir DGS de Malgrange. Après ma formation d’élève administrateur à l'INET, j’ai repris la direction générale des services de la communauté d’agglo de Paris Saclay, avant de devenir magistrate à la CRC d’Arras puis d’occuper mes fonctions actuelles.

Citez le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Virginie Haldric : Ce dont je suis le plus fière, dans mon parcours, c’est d’avoir accompagné mes collaborateurs dans leur évolution professionnelle et de les avoir vu progresser dans leurs responsabilités. Cette approche a guidé mes pas de manager depuis que j’ai exercé des responsabilités d’encadrement. Faire aboutir, dans le respect de la loi et des objectifs définis, les projets qui m’ont été confiés a été ma ligne de conduite professionnelle ; permettre à mes collaborateurs de s’épanouir professionnellement a été un choix plus personnel.

Avez-vous un rêve que vous souhaiteriez concrétiser ?

Virginie Haldric : J’ai eu beaucoup de chance dans ma vie professionnelle et j’ai le sentiment que mes rêves ont souvent pris forme. J’aimerais, pour les 15 prochaines années, pouvoir transmettre plus largement mon expérience et mes valeurs sans que cela constitue un « rêve » à proprement parler.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Virginie Haldric : Je suis une professionnelle très engagée dans 2 axes :

  • accompagner les élus dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet politique, dans le strict respect de la légitimité de l’élu, de l’animation des partenariats, du professionnalisme de tous les collaborateurs et de la qualité des politiques conduites et des projets élaborés ;
  • permettre aux organisations de produire du service public local performant, dans le respect des femmes et des hommes - citoyens, élus, collaborateurs, partenaires - mais aussi des structures, en promouvant et en pratiquant – tout au moins c’est mon but - un management moderne et qui fasse « grandir » les êtres humains comme les organisations.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Virginie Haldric : Je ne suis pas certaine de les posséder toutes mais je pense que s’il fallait lister les qualités essentielles à l’exercice des fonctions de DGS ce seraient : la lucidité, le courage, la persévérance, la conviction, la modestie, la créativité et sans le moindre doute la loyauté.

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Virginie Haldric : Durant ma formation d’élève administrateur, j’ai participé à l’organisation du baptême de ma promotion Lucie Aubrac. Dans ce cadre, j’ai eu la chance de déjeuner, avec 2 autres camarades, avec Raymond Aubrac qui nous a raconté qui était sa femme et combien il l’avait aimée. Cette rencontre était bouleversante d’émotion.

Le premier maire avec lequel j’ai travaillé a considérablement orienté mon parcours professionnel en me permettant d’aborder de nombreux sujets et en me confiant, à 20 ans, d’importantes responsabilités qui m’ont donné le goût de l’engagement.

Les collaborateurs proches, avec lesquels j’ai tissé des liens étroits et qui ont évolué dans leurs positionnements professionnels, m’ont également beaucoup marqué et ont contribué, à leur façon, à mon évolution. Certains d’entre eux m’ont réellement épatée par leurs qualités propres.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Virginie Haldric : Le concours d’administrateur territorial que j’ai réussi, en 2007, alors que j’étais DGS de la commune de Jarville-la-Malgrange a profondément fait évoluer ma carrière : bien sûr dans la typologie des postes que j’occupe désormais dans des strates démographiques importantes, mais aussi dans sa préparation pour laquelle je me suis engagée fortement en vue de la réussite et enfin dans les 18 mois de formation initiale qui m’ont ouverte sur bien d’autres horizons professionnels et même d’autres types de relations avec des collègues, très jeunes parfois.

La montée en puissance du fait intercommunal a été un élément de changement majeur durant tout mon parcours puisque, dés mon premier poste, à Maxéville, j’ai été confrontée, comme DGS, à la création de la communauté urbaine en lieu et place du district, qui a totalement transformé les relations villes-EPCI. Par la suite, je n’ai pas cessé de travailler avec/et/pour les intercommunalités dont le poids n’a cessé de se renforcer.

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !

Réagissez à cet article sur le forum