Améliorer la prise en charge des mineurs isolés étrangers

Protection de l'enfance
Protection de l'enfance

Le comité de suivi de mise en œuvre du dispositif national de mise à l’abri, d’évaluation et d’orientation des mineurs isolés étrangers a été installé fin juillet.

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a installé, le 22 juillet, le comité de suivi de mise en œuvre du dispositif national de mise à l’abri, d’évaluation et d’orientation des mineurs isolés étrangers. Ce comité a pour mission « d’évaluer la mise en œuvre du dispositif, de formuler des propositions face aux difficultés identifiées, de faire émerger les pistes pour améliorer son application », précise le ministère.

Ce comité opérationnel était prévu par le protocole signé en mai entre le ministère de la Justice, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Affaires sociales et de la Santé et l’Assemblée des départements de France (ADF), par lequel le gouvernement mettait en œuvre « la prise en charge des mineurs isolés étrangers de manière équilibrée sur l’ensemble du territoire national ».

Le comité de suivi doit occuper « une place centrale dans l’application du dispositif, qui illustre la volonté de ce gouvernement de protéger ces enfants isolés étrangers en situation de très grande fragilité et de mettre fin à un système fortement générateur d’inégalités entre départements dans la prise en charge de ces mineurs ». Il est composé de représentants des trois ministères engagés, de parlementaires, de l‘ADF, des associations partenaires, de magistrats et de personnalités qualifiées.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum