PLFSS 2013 : deux mesures décisives pour le secteur médico-social

Sanitaire et social

Les députés ont voté la mise en œuvre de nouvelles expérimentations destinées à améliorer le parcours de santé des personnes âgées et l’abondement du fonds de restructuration de l’aide à domicile.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, les députés ont adopté, le 26 octobre, « deux mesures décisives pour le secteur médico-social », se félicite Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie. De fait, ces deux mesures concernent le secteur des personnes âgées. Les députés ont voté, d’une part, la mise en œuvre de nouvelles expérimentations destinées à améliorer le parcours de santé des âgés de plus de 75 ans à risque de perte d’autonomie (article 41) et, d’autre part, l’abondement de 50 millions d’euros pour 2013 du fonds de restructuration en faveur des services d’aide à domicile (article 55).

La ministre a tenu à souligner la portée de ces mesures pour le secteur.

La mise en place de parcours de santé assurant la bonne coordination des acteurs sanitaires et médico-sociaux constitue « une des clefs de l’avenir de notre système de soins ». Ils doivent permettre une meilleure efficience, ainsi que des mesures d’économies, en évitant, par exemple, les hospitalisations abusives. « Ils s’inscrivent, d’ores et déjà, dans la dynamique de prévention du futur projet de loi pour l’autonomie », annonce Michèle Delaunay.

L’abondement du fonds de restructuration de l’aide à domicile doit, quant à lui, permettre « d’engager le secteur dans une démarche de modernisation et d’évolution des carrières indispensable à son attractivité ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum