Améliorer la vue des plus démunis

Santé

Un partenariat instauré entre Essilor et le Samusocial de Paris vise à aider les personnes en très grande précarité à détecter leurs problèmes de vue et  à s’équiper de lunettes.

À l’occasion de la Journée mondiale de la vue, ce jeudi 9 octobre, Essilor et le Samusocial de Paris s’associent pour une journée d’action commune.

Objectif : améliorer la vue des plus démunis. « La mauvaise vision est le premier handicap au monde ; elle frappe particulièrement les plus démunis », expliquent les deux partenaires. Leur collaboration vise à aider les personnes en très grande précarité à détecter leurs problèmes de vue et à équiper de lunettes ceux qui en ont besoin.

Au cours de cette journée d’action, organisée à l’accueil de jour du Samusocial de Paris, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), quelque 200 personnes de plus de 45 ans vont ainsi bénéficier d’un parcours de santé visuelle complet (tests de vue, examen ophtalmologique) et d’un équipement visuel adapté à leurs besoins. Aux côtés des équipes du Samusocial de Paris, des salariés bénévoles et des partenaires du Groupe Essilor se mobiliseront pour les accueillir et leur assurer les soins nécessaires.

À l’issue de l’examen visuel, Essilor fournira, sur place, des lunettes correspondant à un équipement de première nécessité. Pour les corrections visuelles les plus complexes, des verres sur mesures seront commandés et remis aux personnes les jours suivants.

Le Groupe Essilor et le Samusocial de Paris souhaitent étendre leur partenariat à un programme de soutien incluant des actions à plus long terme, favorisant l’insertion par la bonne vision. La réflexion quant aux modalités est en cours.
  

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum