L’armée italienne va produire du cannabis « dans l’intérêt des malades »

Santé

L’armée italienne, en accord avec le ministère de la Santé, a annoncé la production de cannabis dans le but de produire localement des médicaments moins chers que ceux d’importation pour traiter la douleur ou des pathologies extrêmement graves, comme la sclérose en plaques.

« Il s’agit d’une opération uniquement dans l’intérêt des malades », a indiqué la ministre de la Santé Beatrice Lorenzin. La consommation de cannabis – même sur avis médical – et la production restent strictement interdites dans toute la péninsule.

Le cannabis « militaire » sera cultivé et traité dans l’enceinte d’une caserne spéciale à Florence : l’Etablissement chimique et pharmaceutique militaire. Cet établissement militaire devrait couvrir les besoins de l’Italie d’environ 80 à 100 kg de principe actif par an. « Le gramme de principe actif coûte 15 euros quand nous l’importons et nous sommes convaincus que le prix des médicaments que nous produirons localement sera nettement inférieur à la moitié du coût supporté actuellement par la Sécurité sociale », a ajouté Beatrice Lorenzin.

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :  

Weka formation

Drogues, usages et soins


Objectifs :

Comprendre un phénomène qui dépasse le cadre de la protection de l’enfance

  • Faire le point sur la nature et les usages des drogues actuelles
  • Connaître l’état de la législation en la matière et les principaux dispositifs de soins
  • Dépasser le seul discours de prévention afin de s’adapter à la réalité des modes de consommation
  • Faire le lien avec les comportements liés à la consommation de substances légales
  • Appréhender diverses expérimentations d’accompagnement thérapeutique

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum