Le conseil national de l’Ordre des infirmiers réagit à l’approbation par le Sénat de la proposition de loi relative à l’organisation de la médecine du travail

Santé

Adoptée par le Sénat en janvier dernier, cette proposition de loi a fait réagir le conseil national de l’Ordre des infirmiers dans un communiqué récent pour faire reconnaître la spécialité d’infirmier de santé au travail.

Cette proposition de loi relative à l’organisation de la médecine du travail appelle à la généralisation d’équipes pluridisciplinaires, comprenant à la fois des médecins, des ergonomes, des psychologues mais aussi des infirmiers, et au recrutement d’internes en médecine. C’est dans ce contexte, que le conseil national de l’Ordre infirmier rappelle que 25 % des 4 000 infirmiers exerçant dans le domaine de la santé au travail ont suivi un cursus de formation complémentaire qu’il est indispensable de reconnaître.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum