Le gouvernement prépare un nouveau Plan de santé mentale

Santé

La secrétaire d’Etat à la Santé vient d’installer le comité d’orientation chargé d’élaborer un nouveau Plan de santé mentale.

La loi relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, récemment adoptée par le Parlement, sera accompagnée d’un nouveau Plan psychiatrie – santé mentale. Le comité d’orientation a installé le 27 juin par Nora Berra, secrétaire d’Etat chargée de la Santé, a pour mission d’élaborer ce plan. Au-delà de ce nouveau plan, Nora Berra appelle de ses vœux un véritable « débat de société », qui questionne en profondeur « la capacité de notre société à reconnaitre, prendre en compte, accompagner les difficultés que les personnes traversent avec l’expérience de la maladie », afin de « garantir la citoyenneté et l’inclusion, malgré la pathologie et le handicap. »

Pour déboucher sur « un cadre stratégique clair et lisible », la secrétaire d’Etat souligne sa volonté d’associer l’ensemble des acteurs concernés à sa définition. Associations d’usagers de la psychiatrie, fédérations d’établissements publics et privés, sanitaires et médico-sociaux, secteur de la psychiatrie et du handicap psychique, conférences de directeurs et présidents de CME des établissements hospitaliers, syndicats de médecins hospitaliers et libéraux et syndicat de psychologues, association d’infirmiers en psychiatrie et de directeurs des soins, sociétés savantes : tous seront donc représentés au sein du comité d’orientation. Le directeur général de la santé (DGS), Jean-Yves Grall, est chargé de finaliser la composition, la méthode et le calendrier de ce comité. Objectif : que le plan soit finalisé avant la fin de l’année.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum