Les dispositions relatives à l’indemnisation des astreintes sont modifiées

Santé

Un récent arrêté modifie sensiblement les conditions dans lesquelles sont pris en compte les temps de déplacement effectués par les praticiens dans le cadre des astreintes, ainsi que les déplacements exceptionnels.

Le praticien amené à se déplacer dans le cadre d’une astreinte ou dans le cadre d’un appel exceptionnel, bénéficie désormais de la prise en compte de son temps de trajet comme du temps de travail effectif. Le temps de trajet est décompté de manière forfaitaire pour une heure aller-retour.

Quel que soit le nombre de déplacements réalisés au cours d’une période d’astreinte, la forfaitisation du temps de trajet est plafonnée à deux heures au total.

Texte de référence :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum