Près de 7900 signatures pour le maintien d’un service de réanimation à Grasse

Santé

Le comité de défense « Hôpital santé publique » des Alpes-Maritimes a remis mercredi à la préfecture une pétition adressée au ministre de la Santé signée par 7876 personnes hostiles à un projet jugé « dangereux » de transfert des 8 lits de réanimation de l’hôpital de Grasse vers celui de Cannes.

« Nous avons appris que l’Agence régionale de santé Paca avait l’intention de regrouper les services de réanimation de l’ouest des Alpes-Maritimes, en supprimant les huit lits de réanimation de l’hôpital de Grasse, pour tout recentrer sur le centre hospitalier de Cannes », explique le comité dans cette pétition adressée à Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé. Ce projet entre dans le cadre de la loi Bachelot de 2009, ayant notamment pour but de réformer la régulation de la démographie médicale. « Un tel projet, s’il devait voir le jour, serait extrêmement dangereux pour le fonctionnement de la plupart des autres services de l’hôpital de Grasse », estime le comité, citant notamment les services de maternité, chirurgie, pneumologie ou encore les urgences.

Ce projet de nouveau schéma régional d’organisation sanitaire, encore en discussion et qui doit être présenté dans sa version définitive début janvier 2012, serait « préjudiciable également pour les populations » du pays grassois (soit environ 100000 personnes sur un territoire particulièrement étendu), a précisé à l’AFP Patrice Cattaert, membre du bureau de ce comité qui se mobilise depuis l’été. « Il n’y a certes que 20 kilomètres entre Grasse et Cannes, mais ici on n’est pas en Creuse où il y a peu de population et où les distances se font plus rapidement. Ca peut prendre jusqu’à trois quarts d’heure pour faire ce trajet-là en fonction de la saison et de l’horaire ! », a-t-il souligné. Une vingtaine de communes ont voté à l’unanimité des motions de maintien de ces lits de réanimation sur l’hôpital de Grasse, a-t-il noté, espérant une intervention du ministre. L’hôpital de Grasse comporte 500 lits et un millier de personnels de santé.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ».
© Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum