Transfusion : deux groupes sanguins découverts par des chercheurs français

Santé

Deux groupes sanguins ont été identifiés par le Professeur Hervé Puy et son équipe de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Ils permettront une meilleure prise en charge des personnes concernées lors des transfusions sanguines.

Dans les années 1960, deux profils sanguins rares, Lan- et Jr-, avaient été découverts, sans que la nature des antigènes contre lesquels ils étaient dirigés soit pour autant connue. Une équipe de l’INSERM, dirigée par le Professeur Hervé Puy, vient de démontrer que ces antigènes sont en réalité deux protéines présentes à la surface des globules rouges et d’autres cellules de l’organisme, permettant de transporter de nombreuses substances à l’extérieur des cellules. Des tests génétiques peuvent désormais les identifier en 24 heures afin d’intervenir au mieux auprès des patients. Les réserves de ces types de sang seront également plus faciles à réaliser. En effet, lors d’une transfusion, si la personne reçoit un sang non compatible, des troubles graves peuvent survenir, allant même jusqu’au décès. Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Genetics.

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum