Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

Les besoins des usagers seront mis en parallèle avec ceux de la société

Favoriser la continuité des parcours des personnes handicapées est un des enjeux majeurs de la décennie. Les pratiques éducatives et pédagogiques doivent perdurer tout au long de la vie pour permettre une meilleure autonomie et éviter le vieillissement précoce.

Un accompagnement de qualité – au-delà de la satisfaction des besoins de base (alimentation, logement, sécurité) – passe par des soins de santé adéquats. Et l'allongement de la durée de vie va encore accroître ces besoins de soins et de personnels.

Il s'agit de répondre aux besoins fondamentaux des usagers.

I - Le parcours de vie

Quelle définition du «parcours de vie»?

La notion de parcours de vie recouvre le cheminement individuel de chaque personne dans les différentes dimensions de sa vie: personnelle et relationnelle, professionnelle et sociale, familiale et citoyenne.

Cette notion, qui repose donc sur le vécu de la personne dans son environnement, interroge les politiques publiques dans de nombreux domaines (santé, mais aussi éducation, formation, justice, protection de l'enfance et des majeurs, accessibilité, logement, emploi, etc.) et la façon dont elles parviennent (ou non) à favoriser l'adéquation des parcours des personnes avec leur projet de vie et la continuité des différentes formes d'accompagnement qui leur sont offertes (soins, accompagnement social et médico-social, ressources…).

Pour le Conseil de la CNSA, les politiques publiques dans le champ de la santé (au sens large de l'Organisation mondiale de la santé [OMS]) doivent donc favoriser la continuité des parcours de vie des personnes de façon à éviter, ou à défaut accompagner, les ruptures brutales non anticipées, prendre en compte l'ensemble des besoins et y apporter des réponses adéquates, dans le respect de leur projet de vie, de leurs aspirations ou préférences personnelles et de leur dignité humaine.

(Source: rapport 2012 de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie [CNSA], avril 2013)

Ce concept donne une nouvelle dimension à la notion de respect dû à la personne: fini le «saucissonnage»! C'est un des enjeux de la qualité de vie et du bien-être. Il est basé une fois de plus sur les besoins d'accompagnement.

L'éducation tout au long de la vie doit être pour les personnes en situation de handicap, comme pour tout citoyen, un droit imprescriptible. La définition des priorités dans les apprentissages et les rééducations exige de la souplesse. Ce qu'un enfant ne peut faire à dix ans, il peut l'apprendre, dix ou quinze ans plus tard, si les moyens appropriés lui sont offerts. Les maisons d'accueil spécialisé (MAS) et les foyers d'accueil médicalisé (FAM) doivent avoir des projets éducatifs plus ambitieux...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours