Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et Gestion d'un établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

Un autre défi: la mixité culturelle s'amplifie

Les appartenances socio-culturelles des usagers et des différents personnels se diversifient et demandent des réponses dans la gestion quotidienne des EMS, mais aussi dans les modalités d'accompagnement. L'impact des cultures et des religions ne peut, dans le contexte actuel, que s'amplifier.

En particulier, l'arrivée d'enfants primo-arrivants pose de nombreux problèmes aux équipes: le dialogue avec les familles est difficile, pour ne pas dire impossible…

On observe deux phénomènes concomitants:

  • le multiculturalisme des usagers;

  • le multiculturalisme des personnels.

Il faut donc désormais construire, dans un certain nombre d'EMS, une «approche culturelle» des prises en charge et des soins qui prennent en compte l'impact des cultures et des religions dans la conduite de chacun, qu'il soit usager ou intervenant.

Qu'est-ce que la diversité culturelle?

La diversité culturelle, ce n'est pas seulement les différences d'ethnies et de langues mais tout le spectre des appartenances socioculturelles. Il convient de réfléchir autour de ces appartenances culturelles, se méfier des pièges de l'ethnocentrisme. Le «modèle français» ne saurait être universel et être imposé à tous.

Les écoles sont déjà confrontées à ces diversités, autant dans les contenus des programmes, contestés par certains parents d'élèves et les élèves eux-mêmes, que dans les modes d'habillement et dans les repas pris à la cantine.

Les EMS connaissent eux aussi ces problèmes, mais encore sur un mode mineur. Or dans certains EMS, notamment dans les grandes métropoles, le pourcentage d'usagers issus de migrations atteints plus de 60%. Cela a d'abord un impact important sur les repas servis, mais cela commence à se répercuter aussi sur les fêtes organisées au sein des EMS.

Cas des familles primo-arrivantes: la barrière de la langue…

Les EMS sont de plus en plus confrontés à des familles primo-arrivantes. Comme les parents ne parlent pas français, les équipes doivent faire face à des problèmes insurmontables: comment construire le projet de l'enfant, comment établir une relation où chacun comprend l'autre, comment construire un socle commun de compétences à développer chez l'enfant? Le recours à des interprètes est essentiel mais peu facile. Souvent, ce sont des membres de la famille ou des relations issues de la même cité qui font office d'interprètes, avec des approximations parfois limites.

… et des points de vue parfois différents

L'écoute des familles n'est pas simple: les origines culturelles différentes font que, par exemple, la violence des garçons est parfaitement admise dans certaines familles et ne peut être tolérée dans les EMS.

Trouver un terrain d'entente peut s'avérer...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Établissement social et médico-social

Assurer une prise en charge individualisée de qualité des enfants ou des handicapés.


Essai 5 jours