Le gouvernement souhaite renforcer le rôle des bibliothèques publiques

Communication

Les horaires des bibliothèques publiques sont inadaptés à l’évolution de la société. L’écrivain Erik Orsenna étudie, à travers un tour de France, comment les faire évoluer et les ouvrir plus largement.

Plus de 16 500 bibliothèques maillent le territoire national. Des équipements très fréquentés — 40 % des plus de 15 ans se sont rendus dans une bibliothèque municipale en 2016 contre en 25 % en 1997 — mais leurs horaires sont souvent inadaptés aux rythmes de vie. Souhaitant s’engager auprès des collectivités, le gouvernement a lancé, le 8 septembre, une campagne de mobilisation nationale. Objectifs : les sensibiliser aux horaires et « repenser les bibliothèques comme des lieux de cohésion sociale ».

Une sensibilisation à plusieurs volets. Mandaté par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, l’écrivain et académicien Erik Orsenna a entrepris un tour de France de la lecture publique, appuyé par un membre de l’inspection générale des Affaires culturelles. Jusqu’à la fin de l’année, il doit rencontrer sur le terrain tous ceux qui contribuent à favoriser la lecture publique : élus, professionnels des bibliothèques, associations socio-culturelles et libraires. Son voyage, qui le mènera dans plus d’une vingtaine de villes, réparties sur l’ensemble du territoire, a pour thème « l’articulation des horaires des bibliothèques avec les temps de la vie des usagers ». L’État souhaite, en effet, rendre les bibliothèques plus facilement accessibles, en particulier le week-end et en dehors des horaires de bureau. « Lieux de rencontre, de convivialité, de formation, de débat, de revitalisation parfois des centres villes, les bibliothèques peuvent devenir les nouvelles maisons de la culture », peut-on ainsi lire dans un communiqué du ministère de la Culture.

À l’issue de son périple, Erik Orsenna dressera un état des lieux de la lecture publique. Il présentera, en fin d’année, son diagnostic sur les atouts du réseau de lecture publique, ainsi que les attentes et les besoins des élus et des professionnels pour ouvrir davantage leurs équipements culturels.

Parallèlement, une mission conjointe des inspections des ministères de l’Intérieur et de la Culture évaluera les besoins liés à l’extension des horaires des bibliothèques, afin de préparer les arbitrages gouvernementaux. En effet, l’État a décidé d’aider financièrement les collectivités, en participant « à l’effort nécessaire pour ouvrir grand les bibliothèques de lecture publique ».

Par ailleurs, le ministère de la Culture organise une journée nationale à la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou, le 21 septembre. Thèmes : la bibliothèque du XXIe siècle : nouveaux usages, nouveaux services ; les expériences d’extension d’horaires.

Enfin, pour conclure cette réflexion globale sur la lecture publique, des états généraux des bibliothèques se tiendront en mars 2018, au cours desquels Erik Orsenna présentera ses préconisations pour l’évolution des bibliothèques.

Marie Gasnier

Pour aller plus loin : Étude Publics et usages des bibliothèques municipales en 2016, ministère de la Culture Direction générale des médias et des industries culturelles

Posté le par Marie Gasnier

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum