90 % des adultes se disent inquiets pour leurs enfants et adolescents

Éducation

Près de 90 % des adultes jugent la situation des enfants et adolescents « préoccupante » et 80 % d’entre eux se prononcent pour la création d’un ministère dédié, révèle aujourd’hui un sondage TNS-Sofres pour l’Unicef France.

Pour 90 % des adultes, la situation des enfants et adolescents est préoccupante. 89 % d’entre appellent de leurs vœux la création d’un ministère dédié.

Plus de la moitié des adolescents (52 %) déclarent ne pas se sentir confiants dans leur avenir. De manière à évaluer l’effet de pédagogie sur la préoccupation à l’égard de la situation des enfants, une moitié de chaque échantillon (500 adultes et 500 adolescents) a été soumise à deux textes explicatifs, est-il précisé.

Le premier indique qu’en France les conditions de vie des enfants et adolescents sont dans l’ensemble meilleures que celles que connaissent et subissent des millions d’enfants à travers le monde. Mais par ailleurs, « 2 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté, 600 000 sont mal logés, un jeune sur cinq sort chaque année du système scolaire sans diplôme, plusieurs dizaines de milliers d’enfants étrangers sont sans protection de leur famille ».

Le second texte rappelle qu' »aujourd’hui, il n’existe pas en France de politique globale de l’enfance et de la jeunesse ni de ministère dédié« . L’Unicef France demande sa création « dans le but d’améliorer efficacement la situation des enfants et adolescents en France ».

Ce sondage a été réalisé auprès de deux échantillons représentatifs de 1 000 personnes (adultes âgés de 18 ans et plus et adolescents âgés de 15 à 17 ans), du 12 au 19 janvier (méthode des quotas).

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum