Comment scolariser les enfants « itinérants » ?

Éducation

Une récente circulaire vise à favoriser la fréquentation régulière d’un établissement scolaire dès l’école maternelle des élèves « itinérants », à améliorer leur scolarité et à prévenir leur déscolarisation.

La circulaire n° 2012-142, parue au BO du 11 octobre 2012, concerne les élèves issus de familles itinérantes et de familles sédentarisées depuis peu, qui entretiennent une relation discontinue avec l’École. Ces enfants dits « itinérants » sont soumis à l’obligation d’instruction et d’assiduité scolaire, comme les autres enfants scolarisés en France. Certes, les nombreux déplacements de leur famille peuvent représenter des obstacles à une scolarité suivie et réussie. Mais l’administration doit justement leur offrir des conditions optimales de scolarité afin qu’ils ne soient pas pénalisés.

La nouvelle circulaire ministérielle, qui abroge la circulaire n° 2002-101 du 25 avril 2002, a pour objectif de favoriser la fréquentation régulière d’un établissement scolaire dès l’école maternelle par ces élèves, d’améliorer leur scolarité et de prévenir leur déscolarisation. Elle stipule qu’une scolarisation dans des classes ordinaires constitue la modalité principale de scolarisation « à atteindre, même lorsqu’elle nécessite temporairement des aménagements et des dispositifs particuliers ».

Les clés d’une scolarisation réussie résident dans :

  • l’encadrement, l’articulation et la coopération entre les institutions et les différents partenaires associatifs ;
  • les contingences administratives qui ne doivent pas être une entrave à une scolarisation rapide de ces élèves ;
  • des relations de confiance, régulières, entre l’établissement scolaire et les parents d’élèves ;
  • un véritable maillage territorial ainsi qu’une étroite collaboration avec les collectivités locales.

L’élève est inscrit par le chef d’établissement après affectation par l’autorité académique. C’est la résidence (secteur du lieu de stationnement des familles) qui détermine l’établissement scolaire d’accueil.

Les équipes peuvent compter sur l’appui du Centre académique pour la scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (Casnav). Il peut notamment conduire des actions de formation « favorisant une meilleure connaissance de la diversité des publics, mais surtout des modalités d’enseignement, d’accompagnement, et de personnalisation des parcours ». Les chargés du dossier « élèves issus de familles itinérantes et de voyageurs » aux niveaux académique et départemental peuvent être sollicités.

Texte de référence :

Pour en savoir plus :

Découvrez Diriger et gérer un établissement scolaire, un service documentaire des Éditions Weka conçu pour vous, chefs d’établissement. Face à la complexité de vos missions, vous manquez très souvent de temps pour traiter toutes les informations que vous recevez régulièrement et que vous devez prendre en compte dans la gestion de votre établissement. Chaque jour, il vous aide à prendre les bonnes décisions en matière de :

  • Optimisation de votre politique éducative et pédagogique
  • Développement de vos liens avec l’environnement éducatif
  • Administration de votre établissement en toute sérénité
  • Amélioration de la gestion de vos ressources humaines

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum