Doubs : une enseignante contractuelle remplacée par un titulaire après la mobilisation des parents

Éducation

L’inspection d’académie du Doubs a annoncé jeudi 16 octobre le remplacement d’une enseignante contractuelle par un titulaire à l’école de Paroy (Doubs), après une semaine de blocage de l’établissement par les parents d’élèves qui contestaient la nomination d’une personne n’ayant pas la formation adéquate.

Les cours ont repris jeudi matin pour la vingtaine d’élèves de la classe de CP de Paroy, avec un nouvel enseignant affecté sur le poste à mi-temps occupé précédemment par une agente contractuelle. L’inspecteur d’académie, Jean-Marie Renault, a décidé de remplacer l’enseignante contractuelle pour que « les enfants puissent avoir classe » et « par souci du bien-être de cette personne » qu’il était « inenvisageable de laisser à la vindicte populaire ».

Depuis une semaine, les parents d’élèves de Paroy empêchaient la tenue des cours pour exiger le remplacement de cette enseignante, non diplômée de l’enseignement national, par un enseignant titulaire. « On l’a empêchée d’enseigner. C’est une situation inadmissible et extrêmement choquante », a estimé M. Renault, jugeant « inacceptable que des adultes, quels qu’ils soient, bloquent les enseignements dus aux enfants ».

L’enseignante contractuelle, qui garde « toute la confiance » de l’inspecteur d’académie, a été affectée sur un nouveau poste. Elle a des « qualités personnelles avérées et présentant, en termes de formation initiale et d’expérience professionnelle, des garanties certaines reconnues dans le cadre d’un recrutement minutieux », a souligné l’inspection d’académie.

Satisfaits, les parents de Paroy ont levé le blocage de l’établissement scolaire. « Ce matin, nous avons vu arriver un nouvel enseignant, qui a 14 ans d’expérience et est nommé jusqu’à la fin de l’année », s’est réjoui un parent d’élève, Hervé Décourcière.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum