L’UNICEF France veut un ministère dédié à l’enfance et à l’adolescence

Éducation

L’agence s’inquiète : aucun des candidats à l’élection présidentielle n’a encore abordé ce sujet. Pourtant « l’heure est grave », dit-elle.

Pour appuyer ce constat, l’UNICEF France rappelle la situation de nombreux enfants SDF (20.000), le taux de suicide inquiétant chez les adolescents et les millions de jeunes vivant sous le seuil de pauvreté. La création de ce ministère pourrait englober différentes problématiques actuellement prises en charge par d’autres ministères. Il aurait « à sa tête un ministre d’État, afin d’apporter la cohérence qui fait aujourd’hui défaut ».

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 7 mars dernier, l’agence de l’Organisation des nations unies a dévoilé les résultats d’un sondage TNS Sofres intitulé « L’opinion à l’égard de la situation des enfants et adolescents en France », qui vont dans le sens de sa demande. Ainsi, 79% des personnes interrogées jugent « cette mesure utile, et plus du quart (28 %) la considèrent même comme prioritaire ». Les 15-19 ans, « sont 89 % à apprécier cette proposition ».

Pour aller plus loin :
La Convention des Nations unies relatives aux drotis de l’enfant en France
L’Europe et les droits de l’enfant
La Convention internationale des droits de l’enfant

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum