Risque sanitaire pour les écoles bâties sur d’anciens sites industriels ?

Éducation

Pour s’assurer que les élèves ne s’intoxiquent pas, le ministère de l’Écologie va expertiser les sols de plus de 2 000 établissements scolaires bâtis sur d’anciens garages automobiles, stations-service, blanchisseries, fonderies ou imprimeries.

Une circulaire expliquant la mise en œuvre de la démarche « Diagnostics des sols dans les lieux accueillant les enfants et les adolescents » a été signée le 4 mai 2010. Ces diagnostics débuteront en juillet dans 70 départements et concerneront dans un premier temps 1 200 établissements sensibles situés sur ou à proximité de sols potentiellement pollués (crèches, écoles, collèges, lycées).

Cette initiative, qui fait partie des engagements du Grenelle de l’environnement, est « une démarche préventive et d’anticipation » et n’est motivée par aucune inquiétude sur la santé des enfants et des adolescents, a souligné Laurent Michel, directeur de la Direction générale de la prévention des risques.

L’ensemble de l’opération, qui devrait concerner près de 2 000 établissements scolaires et dont le coût est évalué à environ 50 millions d’euros, s’étalera sur 3 à 5 ans.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf Circulaire « Diagnostics des sols dans les lieux accueillant les enfants et les adolescents »
Téléchargez le document au format pdf Brochure « Diagnostiquer les sols dans les lieux accueillant les enfants et les adolescents » éditée par le ministère de l’Écologie
Téléchargez le document au format pdf Annexes à la circulaire « Diagnostics des sols dans les lieux accueillant les enfants et les adolescents »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum