Rythmes scolaires : taux d’encadrement à la baisse pour le périscolaire

Éducation

Dans le cadre de la nouvelle semaine scolaire à mettre en œuvre à la rentrée 2013, les maires soulignent les difficultés à recruter des personnels éducatifs en nombre suffisant pour encadrer les activités périscolaires. Vincent Peillon donne une première réponse.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Bien que Vincent Peillon rappelle que l’encadrement périscolaire doit être de qualité, il n’est pas sourd aux inquiétudes manifestées par les maires. Ainsi, il annonce que « les taux d’encadrement vont changer ».

Concernant la tranche des moins de six ans, le taux d’encadrement devrait passer de 10 enfants pour un adulte à 14. Pour la tranche supérieure, il passerait de 14 à 18 enfants. Cela devrait faciliter l’organisation par les mairies car cela limiterait le nombre de recrutements à effectuer.

Un décret à venir entérinera ces nouvelles dispositions pour cinq ans.

Pour en savoir plus :

Livre blanc

Définir le projet périscolaire d'un territoire communal

Structuré à partir du projet éducatif local (PEL) lorsqu’il existe, le projet périscolaire fixe les orientations vers lesquelles l’accueil de l’enfant doit tendre sur tous ces temps « périphériques », autour ...

Télécharger le livre blanc

Posté le par

Recommander cet article