Un GIP pour gérer l’accompagnement des élèves handicapés ?

Éducation

L’intersyndicale regroupant la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, la FSU et l’Unsa, réclame un « service transversal » capable de gérer cet accompagnement sur l’ensemble des lieux de vie que fréquentent les enfants en situation de handicap.

Du côté des élèves concernés comme des « accompagnants », la situation est critique. L’intersyndicale propose ainsi la mise en place d’un service sous forme de groupement d’intérêt public (GIP) qui aurait ainsi le mérite d’offrir un véritable service public. Les avantages seraient nombreux : l’égalité d’accès pour les usagers sur tout le territoire, une instance (le conseil d’administration) où chaque composante serait représentée (État, associations, organisations syndicales), une « pérennité des financements ». En plus du service aux élèves, cela permettrait d’offrir un vrai cadre d’emploi pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS), actuellement très précarisés.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum