Vincent Peillon et Aurélie Filippetti promeuvent l’art contemporain dans les établissements scolaires

Éducation

Vincent Peillon et Aurélie Filippetti lanceront vendredi à Toulouse l’opération « un établissement, une œuvre », destinée à sensibiliser les collégiens à l’art contemporain via l’exposition d’une œuvre dans leur établissement, selon les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture.

Il s’agit de toucher des élèves traditionnellement éloignés de l’art contemporain, en développant au sein des collèges l’exposition d’œuvres d’art issues des Fonds régionaux d’art contemporain (Frac), qui fêtent leurs 30 ans, a-t-on expliqué à l’AFP. Les œuvres seront exposées dans les établissements dans le cadre d’un projet pédagogique, pour des périodes limitées, par exemple entre deux vacances. Il pourra s’agir de « sculptures, peintures, maquettes d’architecture »… en fonction de la composition des fonds, très variées. Une même œuvre pourra être exposée la même année à tour de rôle dans plusieurs établissements.

Pour cette année scolaire, l’objectif est de « lancer l’opération dans autant de collèges que possible en privilégiant les établissements situés dans les zones d’éducation prioritaire et les zones rurales isolées », selon les ministères. Les projets « s’inscrivant dans le cadre du renforcement des liens école-collège seront privilégiés ». Les écoliers du secteur pourront ainsi aller voir les œuvres exposées. Les familles pourront aussi être associées en dehors du temps scolaire, par exemple lors de visites guidées par les élèves. Les équipes éducatives peuvent découvrir les collections des Fracs sur le site www.lescollectionsdesfracs.fr.

L’opération sera lancée vendredi avec la signature d’une convention associant les deux ministères, le Centre national de documentation pédagogique (CNDP), l’Association des régions de France (ARF), avec le soutien de l’association Platform, qui regroupe les Frac. Elle s’inscrit dans le cadre des parcours d’éducation artistique et culturelle pour les élèves créés par la loi de refondation de l’école. Les Frac sont des collections publiques d’art contemporain créés en 1982 dans le cadre la décentralisation, pour permettre à l’art d’aujourd’hui d’être présent dans chaque région. Elles détiennent 26 000 œuvres de 4 200 artistes français ou étrangers.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum