« 3 jours pour changer de vie (professionnelle) »

Emploi

L’AFPA se dit prête à former 15 400 personnes supplémentaires avant la fin 2013, dans les secteurs qui peinent à recruter.

Lors de la 2e Conférence sociale, organisée au début de l’été, le président de la République a affiché sa volonté de former 100 000 personnes supplémentaires, dont 30 000 avant la fin de l’année, dans le cadre de l’opération « Formations prioritaires pour l’emploi ».

Objectif : disposer de candidats qualifiés, capables d’occuper une partie des emplois difficiles à pourvoir aujourd’hui en France. L’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) a décidé de se mobiliser pour participer activement à cet objectif. Elle s’affirme ainsi « en capacité d’accueillir 15 400 stagiaires supplémentaires partout en France avant fin 2013 ».

« Nous avons mis en place une mobilisation de grande ampleur avec nos partenaires, explique Hervé Estampes, directeur général de l’AFPA. Nous avons recensé, à partir du terrain et de la manière la plus minutieuse, en liaison avec les représentants des branches professionnelles et des entreprises, l’ensemble de nos postes de travail disponibles. Nous avons élargi notre réseau de partenaires et identifié les ressources complémentaires dont nous aurons besoin le moment venu. Ensuite, le suivi et le phasage se font avec nos partenaires financeurs traditionnels : les régions, Pôle Emploi et les OPCA ».

Pour mieux faire coïncider offre et demande sur le marché du travail, l’AFPA a identifié 13 « métiers en tension », qui peinent à recruter du personnel qualifié. « C’est sur ces secteurs que devrait porter en priorité l’effort », insiste l’association. De l’industrie mécanique à l’écoconstruction, en passant par l’économie numérique, les métiers sont variés et concernent toutes les régions.

Pour faire connaître ses formations, l’AFPA lance une campagne d’information destinée au grand public, sur le thème : « On a tous droit à plusieurs vies (professionnelles) ». En partenariat avec le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, les conseil régionaux, Pôle emploi, le FSE, les Missions locales et l’Agefiph, elle a préparé trois journées portes ouvertes dans ses 216 implantations, partout en France, les jeudis 26 septembre, 24 octobre et 21 novembre 2013. Lors de ces « 3 jours pour changer de vie (professionnelle) », les candidats intéressés ont rendez-vous dans le centre AFPA le plus proche de chez eux, entre 9h et 17h.

Durant ces journées, salariés et demandeurs d’emploi peuvent rencontrer des formateurs, des stagiaires en  cours de formation, mais aussi des entreprises qui recrutent. Et découvrir les informations pratiques nécessaires pour préparer leur formation (financements, organisation, durée…). « Même si des problématiques géographiques et salariales peuvent empêcher certains emplois de trouver preneur, la formation reste l’arme la plus puissante de lutte contre le chômage », conclut Hervé Estampes.

Pour en savoir plus : www.afpa.fr/manouvelleviepro.html

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum