La FEHAP va recruter 1 500 emplois d’avenir

Emploi

Les établissements adhérents à la FEHAP vont se mobiliser pour recruter 1 500 jeunes en emplois d’avenir en 2013 et 2014.

Le gouvernement et la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP) ont signé, le 9 septembre, une convention d’engagement pour le recrutement de 1 500 emplois d’avenir par les établissements adhérents à la Fédération.

Cette convention « illustre le dynamisme et l’engagement de la branche sociale et médico-sociale du secteur non-lucratif, qui souhaite contribuer, par une politique de l’emploi volontariste, à l’inversion de la courbe du chômage des jeunes les moins qualifiés », ont déclaré les trois ministres signataires, Benoit Hamon (Économie sociale et solidaire et Consommation), Marisol Touraine (Affaires sociales et Santé) et Michèle Delaunay (Personnes âgées et Autonomie).

Concrètement, la FEHAP va mobiliser ses établissements adhérents pour recruter les 1 500 emplois d’avenir ciblés pour 2013 et 2014. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) s’engagent, de leur côté, à financer les formations d’accompagnement des jeunes recrutés, afin qu’ils puissent acquérir les compétences nécessaires aux fonctions d’ambulancier, aide-soignant, auxiliaire de vie, aide-médico-psychologique (AMP).

Ainsi, le jour de la signature de la convention, les trois ministres présents ont parrainé le recrutement de six jeunes, futurs brancardiers de l’unité de géronto-psychiatrie de l’Institut mutualiste Marcel Rivière, géré par la MGEN et situé à La Verrière, dans les Yvelines.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum