Le chômage est reparti à la baisse en septembre

Emploi

Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité en France métropolitaine a baissé de 66 300 le mois dernier pour repasser sous la barre des 3,5 millions de chômeurs.

Après le très mauvais chiffre enregistré le mois dernier (50 000 chômeurs supplémentaires), le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) inscrits à Pôle emploi en France métropolitaine a diminué de 66 300 en septembre, par rapport au mois d’août, pour s’établir à 3,49 millions de personnes. Cela représente une baisse de 1,9 % sur un mois.

« Il s’agit du troisième trimestre consécutif de baisse, ce qui ne s’était pas observé depuis début 2008 », s’est félicité le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue le 25 octobre, dès la parution de ces chiffres. « Cette tendance favorable est cohérente avec la bonne orientation des indicateurs économiques et notamment les embauches, en particulier celles en CDI, qui ont progressé de 2,4 % au cours des trois derniers mois », a poursuivi le ministère. Cela se traduit, simultanément, par une baisse des inscriptions à Pôle emploi et une forte hausse du nombre de sorties pour reprise d’emploi au cours des derniers mois. « Au total, depuis le début de l’année, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a diminué de 90 000. Malgré des variations mensuelles parfois fortes, ce sont donc 10 000 personnes qui sortent chaque mois, en moyenne, de la catégorie A », a insisté le ministère.

Selon lui, « deux évolutions de fond » prouvent « le caractère structurel de cette amélioration. » A savoir :

  • La baisse mensuelle a, une nouvelle fois, concerné toutes les classes d’âge. En particulier, l’amélioration de la situation des jeunes se confirme et se traduit par une diminution de plus de 35 000 du nombre d’inscrits en catégorie A sur un an (- 7 %) ;
  • Le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée inscrits en catégories A, B ou C poursuit également sa baisse engagée au printemps dernier.

Parallèlement, le plan 500 000 formations supplémentaires continue sa montée en charge. Les entrées en formation sont ainsi restées dynamiques au mois de septembre (+ 73 500). Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie D reste toutefois stable (- 500), en raison de l’augmentation concomitante du nombre de sorties de formation. « La baisse globale du nombre d’inscrits à Pôle emploi au mois de septembre est donc essentiellement liée à l’amélioration du retour à l’emploi », conclut le ministère.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum