Menu actualité

Thématiques

Actualité

1 000 premiers jours de l’enfant : près de 200 projets sélectionnés dans 15 régions

Publié - par

Le secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles vient d’annoncer les lauréats des appels à projets sur les 1 000 premiers jours de l’enfant.

1 000 premiers jours de l'enfant : près de 200 projets sélectionnés dans 15 régions

Depuis son lancement en septembre 2019, avec l’installation par le président de la République de la commission Cyrulnik, la politique publique en faveur des 1 000 premiers jours de l’enfant vise à agir dès la petite enfance contre les inégalités de destin, à informer, encourager et soutenir les parents afin qu’ils puissent vivre pleinement cette période unique. « Cette période allant du projet parental à l’entrée à l’école constitue une formidable opportunité pour le développement de l’enfant et l’adulte qu’il deviendra ; c’est là où tout commence », rappelle le secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles.

Aussi, à la demande du gouvernement, des appels à projets « 1 000 premiers jours » ont été lancés dans les territoires, par les Agences régionales de santé (ARS) et les Directions régionales de l’économie, de l’emploi du travail et des solidarités (DREETS), en lien étroit avec les Caisses d’allocations familiales (CAF), l’Assurance maladie, la Mutualité sociale agricole (MSA) et les commissaires à la prévention et à la lutte contre la pauvreté.

Adrien Taquet a dévoilé, le 6 décembre, l’ensemble des lauréats des appels à projets. Dans 15 régions différentes, près de 200 projets ont été retenus et seront financés « pour mieux informer et mieux accompagner les jeunes parents au cœur des 1 000 premiers jours de leur enfant ». Ces projets recouvrent diverses priorités et vont permettre de mener à bien des actions concrètes. En voici quelques exemples :

  • Dans les Pays de la Loire, à Mayenne, la communauté de communes du Mont d’Avaloirs déploie le programme « S’autoriser un répit pour mieux vivre son rôle de parent » pour prévenir le burn-out parental. Elle propose des « temps pour soi » (relaxation, sport, ateliers cuisine…), ainsi que des temps parents-enfants (ateliers, spectacles, soirées thématiques…).
  • Dans l’Aisne, avec « À pas contés », le centre socio-culturel de Bohain-en-Vermandois organise un programme d’activités culturelles comprenant des temps partagés, des actions de sensibilisation à la lecture pour les tout-petits, une découverte du théâtre et de la musique, dans un lieu aménagé pour des familles en situation de fragilité.
  • En Seine-Maritime, avec le projet Jeunes Parents Santé Environnement à Yvetot, la Mutualité Française de Normandie entend réduire l’exposition des femmes enceintes et des très jeunes enfants aux polluants environnementaux. Elle propose trois cycles de sensibilisation pour 45 professionnels de la périnatalité et de la petite enfance et organise des temps de sensibilisation des (futurs) parents dans cinq structures petite enfance.
  • En Gironde, le Service d’accompagnement à la parentalité pour les personnes en situation de handicap assure le repérage précoce de toutes les situations de fragilité des parents en situation de handicap durant la période anténatale et périnatale, et propose aux bénéficiaires et/ou aux acteurs et partenaires du soin des solutions au plus proche du terrain.
  • En Ille-et-Vilaine, la maison de santé Avenir Santé Villejean Beauregard de Rennes organise pour les parents et futurs parents un parcours 1 000 premiers jours avec six entretiens pré et postnataux sur le thème « Devenir parent(s) ». Elle constitue également un réseau de parents bénévoles aidants, formés au soutien à la parentalité, et propose des ateliers lecture et massage, ainsi que l’organisation de causeries entre parents.
  • À Melun (Seine-et-Marne), le projet des PEP (Pupilles de l’Enseignement Public) s’adresse aux mères lycéennes avec un dispositif de soutien au lien mère-enfant, qui consiste notamment en un groupe d’échange et un lieu de rencontre pré et postnatal. Appuyé sur une sage-femme, une éducatrice et un animateur petite enfance, le dispositif est itinérant pour aller à la rencontre des mères accompagnées. Les PEP de Seine-Saint-Denis et de Paris accompagnent aussi les mères adolescentes dans leurs démarches de santé, leur suivi de grossesse.

La liste complète de tous les lauréats est accessible via le lien suivant : https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/familles-enfance/pacte-pour-l-enfance/1000jours/sur-le-terrain/article/appels-a-projets-1000-premiers-jours