Benoist Apparu veut stopper la flambée des prix du micrologement

Enfance et famille

Le secrétaire d’État chargé du Logement propose une « surtaxe » sur les revenus locatifs des micrologements pour faciliter l’accès au logement des étudiants et des jeunes actifs.

Dans les grandes agglomérations, les micrologements — ces surfaces de 9 à 13 m2 parfois louées à prix d’or ! — constituent souvent la seule possibilité de logement offerte aux étudiants et aux jeunes actifs. D’où les tarifs prohibitifs pratiqués par certains propriétaires. À l’issue d’une rencontre avec les organisations de professionnels de l’immobilier, tenue le 9 mars dernier, le secrétaire d’État chargé du Logement suggère donc d’encadrer les loyers. « Pour lutter contre les abus, je propose de créer une « surtaxe » sur les revenus locatifs des micrologements, lorsque leurs propriétaires les louent à plus de 40 euros du mètre carré », annonce Benoist Apparu. Cette mesure pourrait être introduite dans la prochaine loi de finances pour entrer en vigueur au 1er janvier 2012.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum