L’action sociale en faveur des familles à Saint-Pierre-et-Miquelon

Enfance et famille

La caisse de prévoyance sociale de Saint-Pierre-et-Miquelon va désormais pouvoir exercer une action sociale et familiale similaire à celle des CAF.

La ministre déléguée chargée de la Famille et le ministre des Outre-mer ont présenté, au Conseil des ministres du 11 décembre, une ordonnance relative à l’action sociale en faveur des familles à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Objectif de ce texte : permettre à la caisse de prévoyance sociale de Saint-Pierre-et-Miquelon d’exercer une action sociale et familiale similaire à celle des caisses d’allocations familiales (CAF). Elle pourra ainsi, notamment, contribuer au développement de l’accueil des jeunes enfants, des services de soutien à la parentalité ou de l’accueil périscolaire.

En effet, le régime des prestations familiales a été créé à Saint-Pierre-et-Miquelon en 1977, mais l’action sociale des CAF et le fonds national d’action sociale (FNAS) géré par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) n’y avaient pas été étendues. Désormais, la Cnaf attribuera une dotation annuelle à la caisse de prévoyance sociale pour le budget dévolu à cette action sociale et familiale.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum