Pour un renforcement de l’accompagnement des DYS

Enfance et famille

La Fisaf, avec ses partenaires la FFDYS et L’Adapt, demande d’aller plus loin dans l’accompagnement de ce public spécifique.

Réunis en congrès à Nantes fin novembre, les professionnels de la Fédération nationale pour l’insertion des personnes sourdes et des personnes aveugles (Fisaf), avec leurs partenaires la Fédération française des DYS (FFDYS) et L’Adapt, ont plaidé « pour un renforcement de l’accompagnement des DYS ». Depuis le rapport de février 2000 rédigé par Jean-Charles Ringard, la question des troubles du langage et des apprentissages fait partie, à part entière, des objectifs éducatifs de notre société, rappellent les trois associations.

« Depuis plusieurs années, des progrès considérables ont été accomplis, notamment depuis la publication et la mise en œuvre des textes d’application de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », reconnaissent la Fisaf, la FFDYS et L’Adapt. Néanmoins, toutes les questions liées à la scolarisation, à la formation professionnelle, à la poursuite des études supérieures, à l’insertion professionnelle et au maintien dans l’emploi « ne sont pas, tant s’en faut, résolues ! » Les trois associations ont donc décidé de mettre en place un groupe de pilotage national, dont l’objectif principal consistera en « la formulation de propositions concrètes aux pouvoirs publics pour améliorer ces parcours avec l’ensemble des acteurs concernés ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum