Baisser de 3 points les dépenses publiques suppose des « efforts dans la sphère sociale »

Finances locales

Pour réduire le montant des dépenses publiques de 3 points de PIB comme le veut le gouvernement, il faudra consentir « des efforts mesurés dans la sphère sociale », notamment sur les retraites, le chômage ou la pauvreté, selon une étude publiée jeudi 17 janvier 2019 par France Stratégie.

À l’heure où le grand débat national interroge les Français sur « les économies qui leur semblent prioritaires à faire », l’organisme rattaché à Matignon apporte sa pierre à l’édifice en proposant plusieurs scénarios. Avec un niveau de dépense publique équivalent à 56,5 % de son produit intérieur brut en 2017, la France fait figure de championne d’Europe et le gouvernement s’est fixé pour objectif une baisse de 3 points d’ici 2022, ce qui représente 65 à 70 milliards d’euros.

Une cible « atteignable » pour France Stratégie, qui juge toutefois « peu réaliste » d’y parvenir « sans toucher aux dépenses sociales », d’autant plus que l’exécutif a exclu de rogner les moyens dévolus à l’éducation et au domaine régalien (défense, police, justice).

L’organisme rattaché à Matignon envisage dès lors trois options

    • La première consiste à réduire drastiquement le « soutien à l’économie » (crédits d’impôts, subventions) et les investissements des collectivités locales, qui seraient « presque divisés par deux ».
    • La deuxième repose sur des coupes claires dans les dépenses de santé hors hôpitaux (médecins libéraux, cliniques, médicaments), avec « une part de déremboursements ou de baisse de la prise en charge de soins par la Sécurité sociale ».
    • La troisième, présentée comme « plus équilibrée », suppose « d’élargir les économies aux prestations sociales en espèces » (retraites, chômage, famille, pauvreté, logement), ainsi qu’à « l’accueil et l’aide aux personnes » (petite enfance, handicap, dépendance).

Dans ce dernier scénario, « les aides diverses à l’économie marchande baisseraient », ce qui « pourrait constituer la contrepartie d’une baisse des impôts sur la production », précise France Stratégie.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum