La région Pays de la Loire emprunte 43 millions d’euros sur les marchés

Finances locales

La région Pays de la Loire a emprunté cette semaine 43 millions d’euros sous la forme d’obligations à 10 ans, selon un communiqué publié vendredi par la banque HSBC France, chef de file de l’opération.

Il s’agit de la deuxième opération de ce type pour la région après une première émission en 2009.

Les Pays de la Loire avaient alors été la première collectivité française à offrir aux épargnants de souscrire directement à ces obligations d’une durée de 6 ans. La région avait levé, au total, 80 millions d’euros, dont 73 provenant de l’épargne populaire.

L’émission réalisée cette semaine était elle destinée uniquement aux investisseurs institutionnels. En outre, seuls pouvaient souscrire des investisseurs considérés comme socialement responsables, c’est-à-dire répondant à des critères sur les plans environnemental, social et de la gouvernance.

La région est parvenue à placer pour 43 millions d’euros d’obligations à échéance février 2022, moyennant un coupon (rendement annuel) de 4,00%.

Pour réaliser cette émission, les Pays de la Loire se sont appuyés sur un programme dit EMTN (Euro medium term notes) qui permet de procéder à plusieurs emprunts obligataires à des conditions simplifiées, ouvrant la voie à d’autres appels au marché.

« Aujourd’hui, les collectivités se voient proposer (par les banques des prêts avec) des marges de 200 points de base (au-dessus du taux sans risque), voire plus. Elles ont donc un intérêt financier réel à venir sur le marché obligataire », a commenté Jérôme Pellet, directeur au sein du département marchés de dette chez HSBC France.

L’émission des Pays de la Loire étant ressortie à 161 points de base (1,61 point de pourcentage) au-dessus du taux sans risque de même échéance, elle offrait donc des conditions plus intéressantes qu’un emprunt bancaire classique, selon M. Pellet.

M. Pellet a indiqué que le département de l’Essonne avait également réalisé une émission obligataire cette semaine, pour un montant de 25 millions d’euros, signe du fort appétit des collectivités pour cette forme d’emprunt.

Depuis le début de l’année, la région Provence-Alpes-Côté d’Azur (Paca) a emprunté sous cette forme 52 millions d’euros, et la région Rhône-Alpes 120 millions.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum