Bilans d’activité 2010 de trois délégations régionales du CNFPT

Fonction publique

Focus sur l’activité du CNFPT en Nord Pas-de-Calais, Franche-Comté et Provence Alpes Côte d’Azur en 2010.

La délégation du Nord Pas-de-Calais (NPDC) du Centre national de la fonction publique territoriale a publié récemment son bilan d’activités 2010. L’occasion d’une comparaison des priorités et résultats avec deux autres délégations régionales ayant publié le même type de rapport, celles de Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) et de Franche-Comté.

Premier constat sans surprise : la part importante d’agents de catégorie C, qui représentent la majorité des agents territoriaux, parmi les stagiaires, notamment en NPDC où ils constituent 76% de ces derniers. En Franche-Comté, les catégories C ne représentent « que » 65% des agents formés par le CNFPT en 2010, contre 54,5% en 2008 et 62% en 2009, soit une hausse non négligeable. Il faut y voir les conséquences d’un engagement du CNPFT et de ses délégations à rendre accessible ses formations à un maximum d’agents, en particulier les agents issus de la filière technique (50% des agents formés en NPDC).

Cette politique de réduction des inégalités d’accès à la formation se décline aussi par une territorialisation des formations au plus près des agents, et non plus uniquement aux sièges des délégations. Ainsi en 2010, 275 actions ont été délocalisées en NPDC sur 29 territoires différents. La métropole lilloise concentrent toujours la plupart des formations dispensés, avec 2400 préparations aux concours dispensées ou encore 1250 formations d’intégrations, contre généralement 600 à 800 prépas et 550 à 750 intégrations dispensées dans les trois autres territoires de la région.
Même centralisation en Franche-Comté, où 50% des formations ont eu lieu à Besançon, 28% en Nord Franche-Comté, 14% dans le Jura et 9% en Haute-Saône.

Le fait que les chefs-lieux de régions concentrent la plupart des formations malgré la volonté de décentralisation semble logique, puisque ces villes sont généralement les plus peuplées et donc celles comptant le plus d’agents municipaux, auxquels il faut ajouter les agents des conseils généraux, conseils  régionaux et autres EPCI.
La délégation de Franche-Comté note d’ailleurs la part croissante des personnels d’EPCI, en hausse de 185% entre 1998 et 2008 dans la région. La région compte par ailleurs trois fois plus d’agents par petites communes que le reste des régions de France. La délocalisation des formations y prend donc une importance toute particulière.

En région PACA, « désormais, plus de 90% des sessions se déroulent directement sur les territoires. Le nombre de stagiaires participant à ces actions a progressé de près de 40% entre 2009 et 2010, représentant près de 1250 stagiaires accueillis, dont 84% de catégorie C », précise le rapport.

Les formations qui mobilisent le plus la délégation du NPDC sont celles de professionnalisation (45% de l’activité), de préparation au concours (27%), d’intégration et de formation initiale (15%) et de perfectionnement et formation continue obligatoire (13%). Le développement des préparations aux concours s’inscrit dans l’ambition de favoriser les progressions de carrières des agents, notamment de catégorie C.

A contrario, ces préparations sont moins nombreuses en Franche-Comté en 2010 que les deux années précédentes, passées de 659 jours terminés en 2008 à 635 en 2009, puis 483 en 2010. Les formations les plus nombreuses en Franche-Comté sont les formations continues, passées de 1949 à 2319 jours terminés de 2008 à 2010, en hausse constante. Les formations d’intégration représentent 266 jours terminés en 2010, contre 113 en 2008. Dans l’ensemble, le nombre de jours de formation terminés est passé de 2721 en 2008 à 3068 en 2010.

En PACA, la délégation est passée de 540 stagiaires en 2008 à 1247 en 2010, enregistrant une progression non négligeable.
2010 aura aussi était l’année de la généralisation des plans de formations de communes en collaboration avec la délégation régionale du CNFPT. Ainsi 68 communes ont été concernées sur le seul département des Alpes de Haute Provence, et 447 en région Nord Pas-de-Calais.

Autres priorités partagées par ces trois régions en 2010, la sensibilisation des agents aux enjeux du développement durable, l’insertion des agents handicapés, la lutte contre l’illettrisme, la mise en réseau des agents ou encore la formation des policiers municipaux.

La région PACA se distingue notamment par l’offre de formations spécifiques aux territoires, telles la formation sur la gestion environnementale des ports de plaisance, l’utilisation de l’école de police nationale de Fos-sur-Mer pour former les policiers municipaux, ou des formations liées au cadre européen, en lien avec la préparation de Marseille 2013 ou l’Union pour la Méditerranée.

La délégation de Franche-Comté se félicite elle du succès de ses conférences, portant notamment sur l’évolution des collectivités (taxe professionnelle, fiscalité…).

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum