La Guyane veut prévenir les grossesses adolescentes

Jeunesse

L’ARS Guyane vient de lancer le projet « Grossesse adolescentes, prévention et accompagnement ».

La directrice de l’Agence régionale de santé (ARS) Guyane, Clara de Bort, a installé, le mardi 10 septembre 2019, le comité de pilotage du projet « Grossesses adolescentes, prévention et accompagnement ». La grossesse à l’adolescence constitue un enjeu majeur de santé publique dans ce département d’outre-mer, qui est le territoire français le plus touché par le phénomène de maternité à l’adolescence.

Ainsi, en 2014, la Guyane a recensé 400 grossesses adolescentes sur 6 600 naissances ce qui représente environ 7 % des grossesses. En outre, 18 % des 15-17 ans ont un antécédent d’un premier enfant et 2 % un antécédent de deux enfants ou plus. Une jeune fille âgée de 15 à 17 ans sur cinq (20 %) est donc déjà multipare en Guyane ! Les conséquences médicales sont nombreuses, rappelle l’ARS : risque de prématurité, petit poids de naissance, suivi tardif. « L’impact psychosocial se tient dans la difficulté dans l’établissement du lien mère-enfant et dans l’implication dans la parentalité par la suite », ajoute l’Agence.

En septembre 2018, à l’occasion de la Journée mondiale de la contraception, le Réseau Périnat, les PEP Guyane et le Pôle Santé du Rectorat ont organisé un colloque pour tenter d’éclairer les raisons des maternités adolescentes sur le territoire et analyser le contexte social dans lequel elles se produisent. Dans la foulée, un comité de suivi a été mis en place.

Aujourd’hui, avec le lancement du projet global « Grossesses adolescentes, prévention et accompagnement », l’ARS Guyane s’implique sur cette thématique prioritaire et souligne « l’importance du travail en réseau dans l’élaboration d’un parcours de soin ». Aussi, un guide d’accompagnement pluriprofessionnel sera réalisé. Celui-ci s’appuiera sur le document déjà réalisé dans le département de la Seine-Saint-Denis, avec le soutien méthodologique d’une équipe de Santé Publique France.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum