Service national universel : lancement de la consultation auprès des jeunes

Jeunesse

Le gouvernement veut associer les jeunes à la conception du Service national universel (SNU).

À Avignon le 13 septembre 2018, le Premier ministre a inauguré le cycle des consultations auprès des jeunes sur le Service national universel (SNU). Avec pour slogan : « Le service national universel se crée avec vous, exprimez-vous ! ». Jusqu’à fin octobre 2018, six journées sont programmées pour préciser les contours et le contenu du SNU. Après la session inaugurale d’Avignon, les autres journées sont prévues à : Compiègne (Oise), Voiron (Isère), Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en Guyane et en Nouvelle Aquitaine. Chaque journée se déroulera en présence d’un membre du gouvernement, précise Édouard Philippe.

« C’est pour resserrer les liens de fraternité, au sein de notre nation républicaine, que nous avons décidé de créer le SNU, a rappelé le Premier ministre. Et cette fraternité, nous voulons qu’elle dépasse, qu’elle transcende les différences sociales ou territoriales ».  La première vocation du SNU sera de susciter une très grande variété d’engagements. « Être un creuset républicain, parmi d’autres, une fabrique de la citoyenneté et de l’engagement. La France a besoin de citoyens solidaires, responsables et engagés », a insisté Édouard Philippe.

Le gouvernement a annoncé fin juin 2018 que le SNU, promesse de campagne d’Emmanuel Macron, prendrait la forme d’un service civique d’un mois obligatoire. Le SNU s’articulera en deux temps :

  • Le premier temps, d’une durée d’un mois maximum, sera effectué aux alentours de 16 ans. Obligatoire donc, il sera l’aboutissement du parcours citoyen débuté à l’école primaire et poursuivi au collège.
  • Dans un deuxième temps, les jeunes seront encouragés à poursuivre volontairement une période d’engagement, civils ou militaires, d’une durée d’au moins trois mois, concernant divers domaines civiques. Exemples : défense et sécurité (engagement volontaire dans les armées, la police, la gendarmerie, les pompiers, la sécurité civile), aides à la personne, actions de préservation du patrimoine ou de l’environnement, toutes formes de tutorats.

À noter : l’actuel service civique sera l’un des moyens d’accomplir cette seconde phase du SNU. Retrouvez toute l’actualité sur l’espace dédié au SNU : www.service-national-universel.gouv.fr.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum