Claude Dilain prend la direction de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

Logement

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) voit sa direction renouvelée, le sénateur PS de Seine-Saint-Denis Claude Dilain prenant la tête du conseil d’administration, tandis qu’une proche collaboratrice de la ministre du Logement, Cécile Duflot, devient sa directrice.

M. Dilain, 65 ans, ex maire de Clichy-sous-Bois et l’un des rapporteurs de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) au Sénat, devient ainsi président du conseil d’administration de cet établissement public dédié à la réhabilitation des logements privés, a annoncé lundi 31 mars 2014 le ministère du Logement dans un communiqué.

Jusque-là directrice adjointe du cabinet de la ministre Cécile Duflot, Blanche Guillemot, 38 ans, est de son côté nommée directrice générale de l’Anah. Inspectrice générale des affaires sociales, elle fut aussi directrice générale adjointe de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

Elle remplace Isabelle Rougier, dont Mme Duflot souligne le « travail remarquable » accompli en trois ans. « Forte de sa connaissance du secteur, elle a été la cheville ouvrière d’une réorientation de l’agence, qui a renforcé à la fois sa vocation sociale et son ancrage territorial », dit la ministre, saluant les « très bons résultats » de l’Anah dans la lutte contre la précarité énergétique.

L’agence a versé aux particuliers 540,5 millions d’euros d’aides l’an dernier, contribuant à la rénovation de 31 235 logements, et venant en aide à deux fois plus de ménages, grâce au relèvement des seuils d’accès aux aides et à la hausse du taux de subvention maximum.

M. Dilain remplace pour sa part l’ex sénateur UMP des Yvelines Dominique Braye, qui présidait l’Anah depuis 2010. Ce spécialiste des questions de logement est notamment l’auteur d’un rapport sur les copropriétés, dont nombre de préconisations ont été reprises dans la loi Alur.

La ministre, qui a officialisé ces nominations en signant deux arrêtés publiés au Journal officiel le 30 mars, « salue le travail accompli » par M. Braye à la tête de l’Anah.

Outre la rénovation énergétique, à laquelle elle consacre les trois quarts de son budget, l’Anah est aussi dédiée à la lutte contre l’habitat indigne et très dégradé, et à l’adaptation des logements au handicap ou à la perte d’autonomie.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum