François Fillon appelle à la mobilisation des services de l’État pour l’hébergement et l’accès au logement

Logement

Le Premier ministre a adressé, le 6 décembre 2010, une circulaire à l’ensemble des préfets pour leur demander de poursuivre et d’amplifier leurs efforts en matière d’hébergement et d’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées.

Via une circulaire relative au chantier national prioritaire 2008-2012 pour l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées, rendue publique le 8 décembre, le Premier ministre rappelle aux préfets les actions prioritaires de l’État dans ce domaine. La diffusion de cette circulaire fait suite à une réunion avec les associations, organisée le 10 novembre. Au cours de celle-ci, François Fillon s’était engagé à abonder les crédits, notamment pour l’aide alimentaire et les maisons relais. Il s’était également engagé à rappeler aux préfets les efforts nécessaires à accomplir pour réduire le nombre de personnes dépourvues de logement et mobiliser l’ensemble des acteurs publics, élus ou associatifs au plan local. Avec cette circulaire, c’est chose faite.

Se félicitant du bilan des deux premières années du chantier national prioritaire, le Premier ministre détaille les quatre priorités de l’action des préfets. Au programme :

  1. L’accès au logement, avec notamment une mobilisation particulière pour « reloger ceux dont la situation est reconnue prioritaire et urgente en application de la loi n° 2007-290 du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable et portant diverses mesures en faveur de la cohésion sociale ».
  2. L’offre de solutions adaptées pour sortir de la rue : François Fillon met l’accent sur le rôle des Services intégrés de l’accueil et de l’orientation (SIAO). « Durant les périodes de grand froid, aucune demande de mise à l’abri ne doit être refusée par manque de place. Il appartient donc [aux préfets] de mobiliser, à titre exceptionnel et temporaire, toutes les capacités d’accueil nécessaires et d’être réactif tant dans leur ouverture que dans leur fermeture, en fonction des besoins et des conditions climatiques », ajoute-t-il.
  3. L’efficacité des dispositifs de prévention — dont la mise en place des Commissions de coordination des actions de prévention des expulsions (CCAPEX) et leurs réunions régulières sont un élément prioritaire — et la lutte contre l’habitat indigne.
  4. Le pilotage et la mise en œuvre des dispositifs : à cet effet, le Premier ministre a demandé le versement de l’intégralité des crédits dès le début de l’année.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf Circulaire du 6 décembre 2010 relative au chantier national prioritaire 2008-2012 pour l’hébergement et l’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum