Covid-19 : une aide financière pour près de 550 000 jeunes précaires

Lutte contre les exclusions

Depuis le 25 juin 2020, CAF et MSA versent une aide exceptionnelle de solidarité aux jeunes âgés de moins de 25 ans connaissant des difficultés financières.

Un décret du 24 juin 2020 vient officialiser l’aide exceptionnelle de solidarité liée à l’urgence sanitaire attribuée aux jeunes âgés de moins de 25 ans les plus précaires. Annoncée par le Premier ministre le 4 mai 2020, celle-ci est destinée aux jeunes non étudiants, bénéficiaires de l’une des aides personnelles au logement (au titre du mois d’avril ou de mai 2020). En tout, un peu plus de 533 500 jeunes vont ainsi percevoir une aide financière de 200 euros. Cette aide leur est versée depuis le 25 juin 2020 par les Caisses d’allocations familiales (CAF) ou les caisses de la Mutualité sociale agricole (MSA). Les caisses de la MSA versent l’aide à près de 11 000 jeunes.

Pour la percevoir, les jeunes concernés n’ont aucune démarche à réaliser : le versement de l’aide exceptionnelle est automatique. Ses bénéficiaires doivent simplement vérifier que leurs coordonnées bancaires sont enregistrées et à jour dans leur espace personnel sur l’application mobile « Caf – Mon Compte » ou sur www.caf.fr.

Les jeunes concernés qui vivent en couple, avec des enfants à charge ou non, se verront verser une prime par foyer. Cette aide n’aura pas à être indiquée dans la déclaration de ressources à leur CAF : elle n’est pas prise en compte pour le calcul des prestations, quelles qu’elles soient, ni pour la détermination du quotient familial. Toutefois, l’aide n’est pas cumulable avec l’aide versée au titre du RSA, du RSO ou de l’ASS par Pôle emploi.

Pour mémoire, une aide d’un même montant avait déjà été versée, au début du mois de juin, à 250 000 étudiants en difficultés financières, identifiés par leurs Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). À savoir : les étudiants qui ont pu perdre leur emploi ou leur source de revenu du fait de la crise, les étudiants dans l’incapacité de rejoindre leur famille comme les étudiants ultramarins…

Pour en savoir plus, une information est disponible sur www.caf.fr ou dans l’application mobile « Caf – Mon Compte ».

Posté le par

Recommander cet article