La 28e campagne des Restos du Cœur est lancée

Lutte contre les exclusions

Au cours de leur campagne hivernale, les Restos du Cœur devraient distribuer plus que les 115 millions de repas de l’an dernier.

Les Restos du Cœur ont, à nouveau, ouvert leurs portes, le 26 novembre, pour leur 28e campagne hivernale. Jusqu’à fin mars, plus de 2 000 centres en France vont ainsi distribuer des repas aux plus démunis. Cette année encore, l’association fondée par Coluche en 1985 s’attend à une nouvelle hausse du nombre de bénéficiaires.

L’hiver dernier, les Restos du Cœur ont distribué 115 millions de repas à quelque 870 000 personnes ! Ce seuil sera, très certainement, dépassé cette année. « C’est pratiquement une certitude, prédit le président de l’association, Olivier Berthe. L’année dernière, c’était la cinquième augmentation consécutive, soit plus de 30 % de hausse sur cinq ans ».

Les mères seules avec enfants représentent 40 % des personnes accueillies, devant les personnes âgées et les jeunes. Le reste de l’année, pendant « l’inter-campagne », les deux tiers des centres restent ouverts. Mais ils se concentrent alors sur les publics les plus fragiles (personnes âgées, revenus les plus faibles, bébés…). Pour la première fois cet hiver, les Restos du Cœur ouvrent un centre réservé aux personnes âgées, en région parisienne.

Les Restos du Cœur risquent d’avoir des difficultés à faire face à l’afflux de demandes si le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) n’est pas maintenu. Ce programme, qui permet de distribuer des repas à 18 millions d’Européens dans le besoin, est toujours contesté par plusieurs pays membres de l’Union européenne.

Pour faire un don aux Restos du Cœur : www.restosducoeur.org

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum