Le nombre de bénéficiaires du RSA a diminué en 2016

Lutte contre les exclusions

Selon les derniers chiffres de la Cnaf, le nombre de bénéficiaires du RSA a connu une baisse de plus de 4 % l’an dernier.

Au titre du mois de décembre 2016, les caisses d’allocations familiales (CAF) ont versé le Revenu de Solidarité Active (RSA) à près de 1,84 million de foyers résidant en France entière (métropole et départements d’Outre-mer), contre 1,92 million un an auparavant. Le nombre de bénéficiaires du RSA a donc connu une diminution de – 4,3 % entre fin 2015 et fin 2016 (soit – 82 000 foyers), « confirmant la décroissance des effectifs en glissement annuel observée depuis fin juin 2016 », selon les derniers chiffres publiés (RSA conjoncture n° 17, mars 2017) par la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf).

Cette baisse concerne l’ensemble des foyers, qu’ils bénéficient ou non d’une majoration de leur allocation liée à leur situation d’isolement avec enfant(s) à charge ou à naître. En conséquence :

Le nombre de bénéficiaires du RSA socle non majoré s’élevait à 1,62 million fin décembre 2016, contre 1,68 million un an auparavant. Cela représente une diminution de – 3,8 % en glissement annuel.

Pour les bénéficiaires du RSA socle majoré, les effectifs ont chuté de 241 000 à 223 000 foyers entre fin 2015 et fin 2016. La diminution annuelle est ainsi plus marquée (- 7,5 %).

L’impact de la revalorisation du RSA

Les revalorisations du montant forfaitaire de l’allocation ont, bien évidemment, un impact sur l’évolution du nombre de bénéficiaires du RSA socle, en rendant éligibles de nouveaux allocataires proches du seuil de non versement. En 2016, une faible revalorisation de 0,1 % est intervenue le 1er avril, suivie d’une seconde revalorisation plus conséquente de 2 % au 1er septembre, en application du plan gouvernemental de lutte contre la pauvreté. En neutralisant l’ensemble des revalorisations et en corrigeant les données des variations saisonnières, les effectifs ont connu une décroissance de – 1 % entre septembre et décembre 2016, a calculé la Cnaf. Cela correspond à une diminution de – 18 000 foyers sur la France entière. « La tendance à la baisse observée depuis fin 2015 se confirme donc au cours de l’année 2016, même si celle-ci connaît un ralentissement au dernier trimestre », conclut donc la Caisse nationale des allocations familiales.

Les CAF ont versé plus de 10,5 milliards d’euros en 2016 pour le RSA socle

Au cours de l’année 2016, les masses financières versées par les CAF au titre du RSA socle se sont élevées à près de 10,59 milliards d’euros, contre 10,37 milliards d’euros pour l’année précédente. Ces dépenses ont ainsi connu une progression de 2,1 % entre 2015 et 2016. Celle-ci s’observe surtout sur le dernier trimestre de l’année 2016 (avec 2,67 milliards d’euros versés). « Cette évolution est liée aux revalorisations du montant forfaitaire (entraînant une hausse du montant moyen) compensant la décroissance du nombre de bénéficiaires », commente l’auteure de l’étude, Sophie Cazain.

Source : Les foyers bénéficiaires du RSA 1,84 million à fin décembre 2016, RSA conjoncture n° 17, mars 2017

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum