Les pauvres ne seront pas expulsés des campings !

Lutte contre les exclusions

La disposition d’une proposition de loi qui visait à interdire la résidence en camping à l’année vient d’être retirée.

L’Uniopss salue « une victoire des associations ». Suite, notamment, à la mobilisation du Collectif Alerte, sur le thème « On pourrait même expulser les pauvres qui n’ont plus qu’une tente ! », le député UMP de Charente Maritime Jean-Louis Léonard a annoncé publiquement, le 30 janvier, qu’il retirait une disposition de sa proposition de loi adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale, le 16 novembre 2011.

Celle-ci visait à interdire la résidence en camping à l’année, « ce qui risquait de menacer l’habitat de quelque 70 000 personnes », rappelle l’Union. « On ne pourra pas expulser les pauvres des campings ! », se réjouit l’Uniopss. C’est « une victoire importante des associations regroupées dans Alerte pour les plus pauvres qui n’ont plus qu’une tente ou une caravane pour se loger, faute de vrais logements disponibles à des prix abordables ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum