Les Restos du Cœur ont accueilli 100 000 personnes de plus cette année

Lutte contre les exclusions

Les Restos du Cœur viennent de dresser le bilan de leur 28e campagne. Au cours de l’hiver 2012-2013, ils ont servi presque 130 millions de repas dans toute la France !

Cette année, les Restos du Cœur ont accueilli près de 11 % de personnes supplémentaires, portant leur nombre à 960 000 personnes aidées chaque jour, pour pratiquement 130 millions de repas servis dans toute la France ! Depuis l’hiver 2008 et le début de la crise, les Restos ont été amenés à soutenir 40 % de personnes de plus, précise l’association fondée par Coluche.
 

Les donateurs toujours au rendez-vous

Les donateurs, particuliers ou entreprises, continuent à aider les Restos à faire face à cet afflux très important, se félicite l’association :

– En maintenant la régularité et le montant de leurs dons (don moyen à 127 euros) ;

– En soutenant la collecte nationale des 8 et 9 mars dans les supermarchés : la forte implication de tous a permis de collecter 6 500 tonnes de marchandises (+ 7 % par rapport à 2012), dans plus de 5 200 magasins en France ;

– En permettant aux Enfoirés de réaliser un nouveau record historique d’audience : la diffusion de « La Boite à musique des Enfoirés » a réuni 13,6 millions de téléspectateurs, avec des pics d’audience à 14,7 millions… Et, depuis leur commercialisation le 16 mars, les CD et DVD connaissent des ventes en augmentation.
 

Les Restos ouvrent leurs portes toute l’année

Comme chaque année, la campagne d’hiver a désormais fait place à la campagne d’été. Durant celle-ci, moins médiatique, les trois quarts des centres Restos vont poursuivre une distribution alimentaire et assurer un accueil. Cela concerne les personnes les plus fragiles accueillies l’hiver (personnes âgées, revenus les plus faibles, bébés…).

Dans le même temps, les distributions de repas chauds, les dispositifs d’insertion professionnelle, de logement, d’hébergement d’urgence et d’aide à la personne ne connaîtront aucune interruption, ajoute l’association.
 

Sauver l’aide européenne aux plus démunis

Au mois de février, l’Union européenne a finalement décidé d’inscrire le fonds européen d’aide alimentaire (FEAD) dans le cadre financier européen pluriannuel 2014-2020. Mais l’aide alimentaire européenne est « encore menacée, en tout premier chef par le budget qui lui est chichement dévolu, 2,5 milliards d’euros avant négociations, là où 4,7 milliards permettraient de faire seulement la même chose », prévient l’association, qui refuse de baisser la garde.

Or, le contexte nécessite que « le monde humanitaire panse les plaies de la crise et apporte un soutien renforcé aux plus précarisés d’entre nous », poursuit-elle. Sous l’effet de plusieurs compromis politiques arrachés après des mois de mobilisation associative, le FEAD ainsi créé est toujours en discussion dans les institutions européennes. « Avec le soutien affiché et renouvelé de tous dans cette dernière ligne droite, l’année 2013 doit être celle d’une mobilisation pour une aide alimentaire européenne efficace et décomplexée au service de millions d’Européens touchés par la crise, une aide vitale comme dernier rempart contre l’exclusion, une aide humaine et une première écoute vers la réinsertion ! », concluent les responsables des Restos du Cœur.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum