Dispositif national en cas de canicule

Personnes âgées

Marisol Touraine et Laurence Rossignol se sont rendues, le 5 juin, dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) parisien pour rappeler les conseils de prévention à appliquer en cas de canicule.

À cette occasion, la ministre a précisé qu’aucun département n’est actuellement touché par un épisode caniculaire.  Rappel : on parle de canicule lorsque, pendant au moins trois jours, les températures dépassent 20 °C la nuit et 33 à 35 °C le jour (selon les zones).

Marisol Touraine a insisté sur « la vigilance des pouvoirs publics ». De fait, le niveau de veille saisonnière du Plan national canicule (PNC) 2015 a été activé, comme chaque année, au 1er juin. Cette veille saisonnière sera automatiquement levée le 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien.

Pour mémoire, le PNC a pour objectifs :

  • De protéger les populations à risque – personnes âgées, personnes en situation de précarité et sans abri, femmes enceintes, personnes handicapés, jeunes enfants, malades à domicile… – des effets d’une canicule par la mise en place, en amont, par les services de l’État en région (préfectures, ARS…), d’une organisation spécifique et de mesures de gestion adaptées ;
  • D’informer et de sensibiliser les populations des conséquences sanitaires d’une canicule, via un dispositif de communication. Cette année, le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont procédé à une refonte complète des outils de communication pour les adapter aux nouvelles recommandations sanitaires de 2014.

Le plan canicule comporte quatre niveaux :

  • Niveau 1 (vigilance verte), « veille saisonnière », activé du 1er juin au 31 août ;
  • Niveau 2 (vigilance jaune), « avertissement chaleur », en cas de probabilité importante de passage en vigilance orange dans les jours qui suivent ;
  • Niveau 3 (vigilance orange), « alerte canicule », déclenché par les préfets de département, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS) ;
  • Niveau 4 (vigilance rouge) de « mobilisation maximale ».

Par ailleurs, les autorités sanitaires rappellent, notamment aux personnes fragiles, les mesures de prévention utiles en cas de fortes chaleurs :

  • Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Manger en quantité suffisante et ne pas consommer d’alcool ;
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
  • Éviter les efforts physiques ;
  • Maintenir son logement frais (fermer fenêtres et volets la journée, les ouvrir le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Penser à donner régulièrement de ses nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : sante.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum