Personnes âgées : Monalisa prend son envol

Personnes âgées

Le lancement opérationnel de la Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés (Monalisa) a été effectué mi-octobre.

Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, et Brigitte Ayrault, femme du Premier ministre et ambassadrice du projet, ont participé, le 18 octobre, à la première plénière de la Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés (Monalisa).

Ce dispositif initié par la ministre passe ainsi de la phase exploratoire au lancement opérationnel. Lors de cette plénière, l’ensemble des partenaires a adopté deux chartes qui doivent « structurer l’organisation et le déploiement du projet », assure le ministère. À savoir :

  • La charte nationale Monalisa, qui sera signée par l’ensemble des partenaires nationaux d’ici début 2014. Cette charte définit les principes de fonctionnement et les engagements de partenaires engagés dans Monalisa, précisent les promoteurs de cette mobilisation.
  • La charte de l’équipe citoyenne, qui définit la constitution et les missions des équipes citoyennes Monalisa. Cela va ainsi permettre le déploiement du projet sur tout le territoire. Parmi les principes communs, figurent : la non discrimination, le libre choix et la participation de la personne accompagnée, le droit à la renonciation, le respect des liens familiaux et sociaux, la confidentialité, l’interdiction pour les bénévoles de recevoir dons, legs ou gratifications, la non substitution et la complémentarité par rapport aux autres intervenants.

Parallèlement, les premiers territoires témoins qui accueilleront Monalisa pour son déploiement opérationnel ont été choisis, « sur la base du haut niveau d’engagement des acteurs en matière de lutte contre l’isolement et la solitude des âgés », explique le ministère. Il s’agit du Gard, du Lot, du Nord, de la Gironde, du Val-de-Marne, de la Creuse, de la Nièvre et de la Moselle.

Sur ces départements, et sur la base du volontariat, chaque acteur impliqué sera invité à rejoindre la dynamique engagée, fondée sur la mise en réseau. En 2014, un programme de déploiement progressif du dispositif sera élaboré, annonce le ministère. Sur les autres départements, les acteurs peuvent également se mobiliser sans attendre et adresser une candidature auprès de M. Jean-François Serres, référent national Monalisa, poursuit le ministère.

Michèle Delaunay et Brigitte Ayrault ont prévu de se rendre dans le Gard, « avant la fin de l’année », pour rencontrer les équipes mobilisées sur le terrain dans le lancement de Monalisa. Brigitte Ayrault jouera ensuite pleinement son rôle d’ambassadrice du projet. La femme du Premier ministre ira à la rencontre des équipes sur l’ensemble des territoires pilotes identifiés. « Ce projet se concrétise ainsi moins d’un an après ses débuts et verra ses premiers effets avant la fin de l’année », se félicite Michèle Delaunay.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum