Handicap et domicile : le coût réel des prestations

Personnes handicapées

Une étude d’Handéo montre qu’une prestation d’aide à domicile adaptée a un coût horaire se situant entre 22,40 et 24,40 euros.

L’enseigne nationale de services à la personne pour toutes les situations de handicaps Handéo a publié, mi-octobre, une étude sur le coût des prestations d’aide à la personne en situation de handicap vivant à domicile.

Intitulée « Services à la personne en situation de handicap : quels coûts ? », cette étude vise à éclairer sur le coût réel de la prestation et le reste à charge supporté par les personnes handicapées, en observant l’écart pouvant exister entre ce coût et le tarif national de la prestation de compensation du handicap (PCH) et les autres financements possibles.

Résultat : l’étude montre qu’une prestation d’aide à domicile adaptée a un coût horaire se situant entre 22,40 et 24,40 euros, dont 3 à 5 euros résultent des caractéristiques handicap. Comme la plupart des services ont déjà intégré certaines de ces caractéristiques, l’impact net pour eux varie de 1,50 à 3,50 euros par heure d’intervention auprès des personnes handicapées.

Selon Handéo, ces fourchettes constituent un minimum, compte tenu du besoin de revalorisation des rémunérations dans le secteur et des niveaux de dépendance de plus en plus importants des personnes handicapées à domicile. Au final, selon le département de résidence, le montant du reste à charge pour le recours à des aides humaines varie de 0 à 5, 7 voire 10 euros, par heure d’intervention. « Pour beaucoup de personnes handicapées, le montant de la facture est insurmontable », résume le président d’Handéo, Stéphane Bridel.

« Pour la première fois », cette étude « objective la faiblesse des moyens mobilisés pour répondre aux besoins des personnes handicapées vivant à domicile », commentent les 11 fédérations, associations et unions du secteur du handicap membres d’Handéo (Fédération des Apajh, APF, Fegapei, Association Paul Guinot, Mutuelle Intégrance, UNAFTC, Unapei, Fisaf, FFAIMC, Trisomie 21 France, Afsep). « Il est temps d’agir et de se mobiliser pour en finir avec ce reste à charge et pour que les personnes en situation de handicap puissent recourir à des services qui répondent pleinement à leurs besoins », déclarent-elles.
 

Pour en savoir plus : « Services à la personne en situation de handicap : quels coûts ? », Handéo, 17 octobre 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum