La contribution du CNCPH à la Conférence nationale du handicap

Personnes handicapées

Le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) a remis, le 16 mai, son rapport 2010 à la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.

Le rapport 2010 du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) a été conçu dans la perspective de la Conférence nationale du handicap, qui se tiendra début juin. Débattu et adopté lors de la séance du 11 avril 2011, ce rapport résulte des réflexions et des propositions des commissions thématiques et des groupes de travail du Conseil.

« Lucide et responsable », le CNCPH affirme être « conscient des difficultés du contexte actuel, en particulier sur le plan financier. » Par ailleurs, compte tenu de la destination principale de ce rapport, le Conseil « salue les avancées réalisées dans la mise en œuvre de la loi de février 2005 et depuis la conférence de juin 2008. » Dans le même temps, il « déplore les lenteurs, les manques et les reculs qu’il constate. » « Désireux de voir la politique du handicap répondre de plus en plus et de mieux en mieux aux aspirations et aux besoins des citoyens handicapés », le CNCPH formule un certain nombre de propositions à soumettre aux débats de la conférence de juin 2011.

Enfin, le CNCPH se dit « préoccupé par la gouvernance de la politique du handicap. » Il a approuvé la mise en place du Comité interministériel du handicap « dans la mesure où, présidé par le Premier ministre et composé de l’ensemble des ministres impliqués dans la politique du handicap, il est de nature à garantir leur mobilisation, ainsi qu’un pilotage transversal, en concordance avec le principe européen de « mainstreaming ». » Aussi, le Conseil s’étonne qu’il n’ait pas été réuni depuis son installation en février 2010.

 

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum