Pour un débat sur l’assistance sexuelle aux personnes handicapées

Personnes handicapées

L’association CH(s)OSE demande un « vrai débat public » sur l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap.

Suite au séminaire intitulé « Assistance sexuelle : présence à l’autre ou marchandisation du corps ? », organisé le 8 février par l’association CH(s)OSE, cette dernière a décidé d’interpeller le président de la République, par une lettre ouverte.

Alors que le chef de l’État avait annoncé, lors de sa campagne présidentielle, en parlant de l’assistance sexuelle, qu’il faudrait « mener ce débat, regarder ce qui se passe dans d’autres pays, sans préjugés », « il semblerait aujourd’hui que le débat soit enterré avant même d’avoir eu lieu ! », dénonce l’association. Elle souhaite donc rappeler à François Hollande ses engagements et lui demander « que s’ouvre enfin ce débat, loin des préjugés et des stigmatisations ».

Pour l’association CH(s)OSE, « il n’est plus acceptable que des personnes soient privées de tout accès à leur corps et au corps de l’autre à cause de leur handicap ». Il s’avère donc « urgent de mener ce débat de société, afin de pouvoir apporter une réponse aux personnes ayant besoin d’un accompagnement à la vie affective et sexuelle ! » Il convient « de lancer, enfin, un vrai débat public, avec toutes les parties prenantes, loin des tabous et des arguments réducteurs sans cesse assénés », plaide la présidente de l’association, Pascale Ribes.

Pour en savoir plus : www.chs-ose.org

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum