Signature d’une convention-cadre pour assurer la continuité de l’accompagnement scolaire des enfants handicapés

Personnes handicapées

L’Éducation nationale va verser une subvention aux associations qui acceptent de recruter des auxiliaires de vie scolaire (AVS) en fin de contrat.

Le ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel, a signé, le 1er septembre, une convention-cadre avec trois associations représentant les enfants handicapés et leurs parents. À savoir : l’Union nationale des associations de parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei), la Fédération générale des pupilles de l’enseignement public (FGPEP), la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap (FNASEPH). Cette convention doit permettre aux auxiliaires de vie scolaire (AVS) en fin de contrat et ayant reçu une formation spécifique de poursuivre leur mission auprès des élèves handicapés qui leur ont été confiés.

Via cette convention-cadre, l’Éducation nationale va verser une subvention aux associations signataires acceptant de recruter des AVS en fin de contrat. « Cette mesure répond directement à la préoccupation des parents d’élèves handicapés qui bénéficieront des services de personnels compétents pour accompagner leur enfant scolarisé », se félicite le ministère.

Compte tenu des engagements du ministre – Luc Chatel s’est engagé à approfondir la réflexion afin d’aboutir à une solution pérenne pour les prochaines rentrées scolaires et a évoqué la perspective de la création d’un métier d’AVS -, l’Unapei a accepté de signer la convention-cadre, tout en soulignant « les difficultés juridiques et financières » que pose la mise en œuvre de ce dispositif en cette rentrée scolaire.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum