Crèches : un rapport recommande d’augmenter l’aide à l’investissement des communes

Petite enfance

Le Haut Conseil de la Famille recommande d’accroître l’aide à l’investissement des communes pour financer la création de places de crèches, qui était en retard sur les objectifs en 2013.

Cet article fait partie du dossier :

Action Sociale Structures d’accueil petite enfance : la nouvelle donne Voir le dossier

Dans un avis adopté jeudi 9 octobre par ses membres et publié sur son site internet, le Haut Conseil suggère d’augmenter de 25 % la subvention apportée par la Caisse nationale d’Allocations familiales (Cnaf), à 11 000 euros par place en moyenne contre 8 800 euros actuellement.

L’avis souligne en effet que le retard pris en 2013 sur la création de places peut s’expliquer notamment par « la situation financière et l’accès au crédit difficiles pour les collectivités locales ».

Le rapport propose également d’améliorer l’accès au crédit pour les projets de création de places de crèches, et d’améliorer l’aide au fonctionnement versée par les CAF.

Les mesures proposées représenteraient un coût d' »environ 100 millions d’euros » chaque année entre 2015 et 2017, des sommes pouvant être financées par le Fonds national d’action sociale (Fnas), selon le Haut conseil. « Si la Fnas se révélait insuffisant en fin de période, il faudrait envisager une révision du budget de la branche ».

L’objectif du gouvernement est d’accroître de 275 000 le nombre de places d’accueil de jeunes enfants entre 2012 et 2017 : + 100 000 places de crèches, + 100 000 places chez des assistantes maternelles et + 75 000 places en écoles maternelles.

Mais en 2013, le nombre de places en crèches a augmenté de 10 706 en 2013, moitié moins que l’objectif fixé (+ 21 155).

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka vous propose de télécharger en accès libre :

Livre blanc

Accéder à la profession d'assistant maternel

Téléchargez

Les personnes souhaitant devenir assistants maternels doivent effectuer une demande d’agrément auprès du conseil général de leur département de résidence (article L. 421-3 du Code de l’action sociale et des familles).

Quelles sont les différentes démarches à accomplir pour accéder à cette profession ? Comment se passe l’instruction de la demande ? Quels sont les documents à fournir ? Quelles sont les conditions d’exercice de la profession ? Quelles sont les obligations ?

Découvrez les réponses à ces questions, en téléchargeant gratuitement la fiche « Accéder à la profession d’assistant maternel ».

Cette fiche, extraite du service documentaire Accueillir la petite enfance, vous est offerte par les Éditions Weka.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum