Protection de l’enfance : une campagne contre les violences sexuelles faites aux enfants

Protection de l'enfance

L’association Innocence en danger diffuse à partir de mercredi sur internet une campagne de sensibilisation aux violences sexuelles subies par les enfants, pour inciter les proches à réagir.

Lancée à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’enfant, vendredi 20 novembre, cette campagne consiste en un clip de 45 secondes réalisé par l’agence Rosapark et diffusé sur internet et les réseaux sociaux.

La scène montre une petite fille endormie, un proche assis sur le bord de son lit. Il ferme un livre, lui caresse la joue et commence à abaisser la couverture. La camera se déplace vers un ours en peluche qui, larme à l’œil, semble observer la scène. « Lui ne peut pas parler, vous, vous pouvez », peut-on lire sur l’écran, où s’affiche le numéro d’appel gratuit, 0800 05 95 95, géré par l’association partenaire Collectif féministe contre le viol.

Selon Homayra Sellier, présidente d’Innocence en danger, cette campagne vise à lutter contre l' »indifférence » des proches et les inciter à réagir en cas de soupçons, car « il est très difficile pour un enfant de demander de l’aide, surtout s’il a un lien affectif » avec la personne qui l’a agressé. « Il faut que la société se responsabilise, que les parents soient un peu plus informés des signes précurseurs : un enfant qui change de comportement, qui dort mal, qui ne se laisse pas approcher physiquement… »

« Quand on est voisin, parent, ami, on peut remarquer un enfant qui va mal« , ajoute le coordinateur de la campagne, le docteur Gilles Lazimi, du centre municipal de santé de Romainville (Seine-Saint-Denis).

Selon l’association, plus de 150 000 mineurs seraient victimes de viol ou tentative de viol chaque année en France.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum