Un appel pour un plan national d’action en faveur des mineurs isolés étrangers

Protection de l'enfance
Protection de l'enfance

Plusieurs associations lancent « un appel pour la mise en œuvre concertée d’un plan national d’action en faveur des mineurs isolés étrangers ».

Indignés par la situation réservée aux mineurs isolés étrangers dans le département de Seine-Saint-Denis, France Terre d’asile, la CNAPE et l’Unicef France ont lancé, le 6 octobre, un appel pour la mise en œuvre concertée d’un plan national d’action en faveur de ces jeunes.

En effet, c’est bien l’État qui est garant de l’engagement qu’a pris la France en signant, il y a plus de 20 ans, la Convention internationale des droits de l’enfant, qui précise que « tout enfant qui est temporairement ou définitivement privé de son milieu familial (…) a droit à une protection et une aide spéciales de l’État », insistent les trois associations.

C’est pourquoi France Terre d’asile, la CNAPE et l’Unicef France appellent le gouvernement à :

  • Assurer la prise en charge immédiate et adaptée de ces enfants, afin qu’ils bénéficient de la protection à laquelle ils ont droit.
  • Examiner en urgence cette situation, à travers la mise en place d’une table ronde impliquant les différents acteurs (État, conseils généraux, associations…), afin d’aboutir à un plan national qui devra enfin apporter une réponse cohérente et adaptée à ces jeunes en situation de grande vulnérabilité.
  • Porter le sujet au niveau européen et plaider pour l’adoption d’une politique européenne pour les mineurs isolés étrangers.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum